Prise en main du Nikon 1V1

Bon, autant le dire de suite, je suis un fana Nikon mais pas pour autant un “fanboy”!
Je ne suis pas un testeur, je donne juste mon ressenti, certains ne seront surement pas d’accord et tant mieux!
Parenthèses fermées…

Présentation

Tout le monde l’attendait, le mirorrless Nikon! Et là … déception à la parution de la taille du capteur, on peut se demander “pourquoi???
Je n’ai pas encore réellement trouvé la réponse…
Une fois en main, toujours le même ressenti, bref, je décide d’emprunter un V1 avec le 10-30mm le temps d’une soirée.


Le boitier

Nullement compact à la vue du capteur logé, il abrite une batterie de grosse capacité afin d’assurer  une certaine autonomie vue le cpu et la mémoire qu’il y a en dessous.
Sur le V1 mais pas de flash, l’ivresse sur le J1.
Bon, c’est plastique mais de bonne qualité, aucun jeu avec l’objectif, la trappe ferme bien, petit bémol pour les attaches sangles, impossible de mettre autre chose que celle fournie d’origine, autre hic, le cache de la prise flash part très très facilement.

Prise en main

Le plastique lisse glisse un peu mais on finit par retrouver ses marques.
Pas de mode PASM directement disponible, il faut passer par les menus, on voit bien ici le public visé.
Petit plus quand même, on revient directement sur le dernier réglage, on gagne du temps.
La visée est confortable malgré un œilleton assez dur.
L’écran chauffe en bas à gauche, on sent bien qu’il y a un gros cpu derrière tout cela.
La bague du zoom est fluide, l’af est très très réactif, même par faible luminosité, par contre, aucune bague sur l’objectif pour la mise au point manuelle!
La stabilisation est bonne sans plus, mais c’est peut-être du au fait que je n’utilise jamais de boitier si léger.

Qualité photo

Même si pour le moment  je ne sais pas retravailler les photos avec mon logiciel favori, les jpeg ne sont pas dénués de matière en haut iso, bref, j’ai été surpris même si d’autres font mieux dans la catégorie des hybrides.

Qualité vidéo

Là, je ne serais donner aucun avis objectif, n’étant pas vidéaste pour un sous!
Les ralentis 400 et 1200 fois sont marrants mais dans un ratio bizarre, limité en résolution et en durée (max 5 sec).

Conclusions

Je suis finalement surpris, dans un futur proche, il faudra certainement compter sur Nikon dans ce domaine, on espère un modèle “expert” comme Sony le fait avec son Nex 7, une meilleur gestion du bruit et un repositionnement prix.

Samples

http://www.flickr.com/photos/xfmg/sets/72157627977484271/

Une réflexion au sujet de « Prise en main du Nikon 1V1 »

  1. Ping : Différents tests des Nikon 1 - Objectif-Photo

Laisser un commentaire